head graphics
Comment artebio s’est formé – mon histoire personnelle

ImageParcours personnel d'Alexandra Thöring

Ayant suivi une formation d’apprentie dans le commerce international, j’interviens dans le commerce d’importation et d’exportation ainsi que dans l´industrie agroalimentaire depuis 1988. Mes tout premiers contacts avec cette carrière dans le commerce international remontent à mon adolescence, où j’ai pu me constituer une première expérience dans l’entreprise d’importation familiale.

 

En 1993, suite à un séjour à l’étranger, j’ai fait mon entrée professionnelle dans la branche bio afin de consacrer toute mon énergie à une action écologique qui faisait sens, notamment à travers mon engagement bénévole dans des groupes environnementaux. En 1997, à 30 ans à peine, j’ai fondé ma propre entreprise de sorte à pouvoir investir mon expérience et mes convictions avec autant plus d‘efficacité.  
Le premier rapport officiel allemand sur le dépérissement des forêts en 1979 a été un véritable déclencheur; il a contribué à façonner ma pensée et mon engagement dans le domaine environnemental et politique. À mes yeux, l’humanité a pour mission principale de préserver nos espaces vitaux et la nature en général sur le plan écologique.

 

Dans la branche bio, je rencontre et collabore avec des partenaires commerciaux partageant les mêmes motivations, et je dois traiter de nombreux domaines d’activité passionnants. Je cherche alors à avancer en m’appuyant sur mon expérience et mon engagement et en suivant des méthodes écologiques éprouvées ou novatrices. Ce faisant, il est important pour moi de viser un avenir plus juste pour tous les êtres.


Créer des chaînes d’approvisionnement directes tout en apportant mes conseils et en faisant preuve d’un esprit pionnier et d’une intégrité en matière de produits biologiques: c’est ainsi que je définissais et définis encore ma niche de pionnière! Je suis connue sur le marché bio comme étant une négociatrice en commerce international et une conseillère polyglotte, et à présent également comme une médiatrice aux nombreux contacts dans les différentes branches, notamment en l'Europe.

Ayant terminé ma formation de médiatrice, je souhaite à présent contribuer à faire progresser le marché bio de façon positive en mettant en œuvre de nouvelles méthodes, et en mettant à contribution ma formation personnelle dans le cadre de ma pratique professionnelle et mes longues années d’expérience en coaching.